mercredi 16 juillet 2014

Maman, tu as du chocolat sur la peau!


Le week-end dernier je récupérais mon fils après une semaine passée à la mer avec ses grands-parents et cousins.

Alors qu'on profitait tous les deux du soleil sur la terrasse en discutant, il me dit tout d'un coup "tu as du chocolat là" en posant son doigt sur ma joue. Je n'étais pas sûre d'avoir bien entendu alors je lui ai demandé de répéter. Ce qu'il a fait. J'ai d'abord cru que j'avais vraiment du chocolat qui serait resté là de midi au cas où j'aurais mangé comme un cochon mais non.

"Et là" en me montrant mon autre joue, "et là" en me montrant mon bras. On était bien entrain de parler de ma couleur de peau. 

Pour ceux qui arrivent sur mon blog pour la première fois, mon fils de trois ans et demi est métis. J'ai eu envie de savoir comment il se voyait par rapport à moi alors je lui ai demandé si lui  aussi avait du chocolat. Il m'a répondu que non, et pareil pour son papa bien entendu.

Je suis assez naïve concernant la vision qu'a mon petit du monde. Je me dis que c'est encore un bébé et je ne suis pas encore prête à lui parler des différences quelles qu'elles soient. Il va bien falloir pourtant à un moment lui expliquer ce qui lui saute aux yeux. 

Des cousins du côté de son papa qui ne sont pas beaucoup plus âgés que lui s'interrogeaient déjà sur la différence de peau de Tit n'amour. La mère du plus grand qui a huit ans lui a expliqué à l'aide d'un livre. Le plus petit qui a six mois de moins que le mien nous avait fait sourire alors qu'il s'identifiait à des photos d'enfants sur Facebook et s'était écrié le prénom de Tit n'amour en voyant un bébé métis. Il faut dire qu'ils vivent dans un petit village aussi.

Bien sûr qu'ils se rendent comptent qu'ils ne sont pas tout à fait pareil, mais qu'est ce qu'ils s'adorent. Ça fera des adultes ouverts au monde et ça j'en suis très heureuse.


12 commentaires:

  1. Mon fils est trop jeune pour le moment, mais je me demande comment il réagira lorsqu'il sera en âge de comprendre les personnes qui nous croisent dans les transports en commun, et de demande si je suis sa nounou...

    RépondreSupprimer
  2. arfff et pourtant il y a tellement de couples mixtes maintenant
    j'ai du mal a comprendre ce genre de réactions encore

    trop choupinou ce qu'il ta dit, c'est normale qu'il commence se poser des questions, il y a des livres pour enfants qui aident a parler de ce genre de choses, c'est une très bonne matière pour amener la discussion avec eux je trouve.

    comme tu le dis si bien la divercité dans votre famille, on fera des petits bonhomme ouvert sur le monde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il faudrait que je trouve un livre! Merci ;)

      Supprimer
  3. Je ne sais si quelqu'un lui avait déjà expliqué, mais pour Kiminette c'est déjà assez précis : "maman est noire, papa est blanc et moi je suis marron! Bon ba comme ça c'est clair lol. Par contre une fois elle taquinait son papa en lui disant : "maman et moi on a des cuisses marrons, toi t'es tout blanc, il faut aller un peu au soleil" lol Ces gosses

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non c'est vrai on en avait pas encore parlé. Quelle coquine cette Kiminette!!

      Supprimer
  4. Oh mon com' n'est pas passé hier ;(
    Je recommence : je crois que le métissage n'est pas à prendre à la légère c'est mignon, c'est beau mais c'est surtout pas facile à vivre (à mon avis) je crois qu'accompagner, aider les enfants métis à grandir dans un monde qui ne sera pas tendre avec eux est très important (plus que l'ouverture aux autres ça de fait c'est simple). Je crois qu'ils ont des questionnements, des interrogations sur leur identité qui sont le fruit de leur métissage, à nous parents d'y répondre ! (je mets nous parce qu'en tant que Maman née ici mais qui vient d'ailleurs je crois que mon fils partagera ces mêmes questions !)

    bises :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Clumsy! Je suis d'accord avec toi, à un certain point il risque d'être confronté à des interrogations et j'espère pouvoir lui apporter des réponses!

      Supprimer
  5. Vivant dans une petite ville et se trouvant parfois dans des situations où elle et sa soeur étaient les seules métisses, ça n'a jamais été une chose difficile à vivre mais plutôt une évidence:" Papa est blanc et avec maman noire, c'est comme du chocolat avec du lait; marron et joli".Surtout que les personnes dans l'ensemble sont plutôt sympa. Ce qui est plus embêtant et qui peut me rendre impolie, ce sont les femmes qui veulent absolument toucher leur cheveux: "ahhh elles ont de beaux cheveux; aaaah ils sont si originaux; aaah je ne savais pas que les mélanges (c'est quoi ce terme bizarre pour parler d'humains) pouvaient avoir des cheveux blonds"; j'ai envie de répondre "Non sans rire, est-ce je touche les cheveux de ta gosse parce qu'ils sont lisses et roux alors que toi tu as les cheveux frisés et blonds"; mais bon j'essaye d'avoir des réponses polies mais cassantes pour montrer à mes filles l'exemple, certes elles sont différentes, mais comme tous, elles ont droit au respect et se doivent aussi de respecter les autres quelques soient les différences(couleurs de peau, handicap...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai… Merci pour ton partage :)

      Supprimer
  6. Il sont déjà familiers avec Facebook, des enfants qui seront connectés comme leur maman!

    RépondreSupprimer
  7. Ma fille est metisse également. Elle à deux ans. Je ne suis pas encore confronté à cet état de fait. Mais lr où la question se pose, j'éviterai de tourner autour du pot.

    RépondreSupprimer

Tous les avis sont les bienvenus! Merci de laisser une trace de votre passage ;)

Copyright © 2014 Le bric à brac de Dada: Blog beauté, maternité,humeurs et lifestyle à Lille