samedi 5 décembre 2015

Fatigué, stressé? Pensez au magnésium

Pour la troisième année consécutive, Les laboratoires Boiron sont venus nous rencontrer à Lille il y a quelques semaines. Avec cette équipe sympathique et enjouée, c'est toujours une excellente occasion pour apprendre et aussi pour voir les copines blogueuses autour d'un repas. Voici un petit retour sur les choses à retenir sur le sujet.
La fatigue est causée notamment par un sommeil de mauvaise qualité ou une alimentation carencée. C'est un signal envoyé par le corps, un symptôme qui n'est pas normal et auquel il faut prêter attention. faire une cure d'oligo-éléments est une bonne solution.

Le stress quant à lui est un état proche de l'euphorie, une réaction naturelle indispensable à notre survie. A la fois, un trop plein de stress est un danger pour la santé. Il faut le distinguer du trac d'anticipation qui lui n'est que passager. Les symptômes sont psychiques pour la plupart, mais également physiques et nous les connaissons: symptômes musculaires comme gorge nouée, mal au ventre…
Il faut lutter contre le plus vite possible sinon la fatigue puis l'épuisement s'installent.

Que faire contre le stress?

  • Solliciter son cortex préfrontal : il se situe à l'avant du crâne et régule l'état d'alerte. Il permet de respirer et de trouver des solutions. Astuce pour le faire intervenir: poser sa main dessus (sur le front donc). Il est l'opposé du cerveau lymbique à l'arrière de la tête qui réagit à l'agression de façon animale, par réflexe.
  • Le stress provoque un déficit de magnésium, c'est un cercle vicieux. Le fonctionnement est assez simple: l'adrénaline fait en sorte que le calcium chasse le magnésium par l'effet de l'équilibre ionique (un qui rentre, un qui sort). Or le magnésium régule le transit intestinal, préserve l'équilibre nerveux et agit comme un décontractant musculaire. Quand il en manque dans l'organisme on a la paupière qui tremble, des troubles du sommeil, des crampes… le surmenage et la grossesse sont des situations entraînant un déficit de magnésium, même si les hommes et les femmes sont également susceptibles d'être en déficit de magnésium.
  • Améliorer l'apport nutritionnel en prenant des compléments alimentaires par exemple mais attention aux effets secondaires comme les troubles digestifs dûs au fait que nous avons des structures différentes.
  • Mais les solutions ne sont pas que physiques, elles sont aussi morales/mentales: il faut s'efforcer de voir les choses différemment, innover, planifier, diversifier les choses faites quotidiennement. 

Assimilation du magnésium:

Elle se fait au niveau de l'intestin. Pour qu'il se fixe dans l'organisme, il faut lui associer des vitamines (sélénium et vitamine C), en répartissant les prises sur la journée.
Il faut vérifier que le magnésium fasse son TAF (Tolérer Assimiler Fixer) sinon ce n'est pas efficace. Il faut également se plier à la posologie, concernant le magnésium proposé par les laboratoires Boiron, une prise à la fin du petit déjeuner et une autre en fin de repas au dîner car il doit être fixé à des lipides.


Tout ça est un peu scolaire mais j'ai trouvé très intéressant de comprendre le fonctionnement et le lien entre tous ces éléments de notre quotidien. Je retiens surtout qu'il faut apprendre à s'écouter, à se connaître. Il faut également prendre les devants quand on sait que va se présenter une situation dans laquelle on pourrait être en manque de magnésium. Dans mon cas, je compte bien faire une cure juste avant de reprendre le travail à la fin de mon congé maternité, car mon environnement professionnel est très stressant.

A lire aussi:

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Tous les avis sont les bienvenus! Merci de laisser une trace de votre passage ;)

Copyright © 2014 Le bric à brac de Dada: Blog beauté, maternité,humeurs et lifestyle à Lille