jeudi 5 octobre 2017

Neïba Je-sais-tout (ou presque) de Madina Guissé

Tu sais garder un secret? Parce que l'adorable petite pipelette de Neïba pas vraiment! A neuf ans elle est curieuse et espiègle et comme les enfants de son âge elle aime bien tout répéter!


Ce joli livre illustré par Lyly Blabla met en scène une héroïne qui me ressemble avec ses cheveux crépus. Tit n'amour s'est d'ailleurs écrié en voyant la couverture: on dirait toi maman! Ce qui m'a tendrement fait sourire. Il sait désormais lire mais ne maîtrise pas encore tout à fait. L'histoire était un peu longue pour lui, et est conseillée à partir de 7 ans, qu'il n'a pas encore. 

On découvre au fil des chapitres (11 petits) la famille et les amis de Neïba avec qui elle partage toutes sortes d'histoires attendrissantes. Et à la fin la morale: quand on nous confie un secret, il faut le garder pour soi, dans son coeur et dans sa tête.



Neïba est une petite fille de 9 ans franche, drôle et un peu de mauvaise foi (mais c'est ce qui fait tout son charme). Le jour où elle apprend un secret sur son frère, Ibrahima, elle promet de ne pas le dévoiler, sans se douter des conséquences que cela pourrait avoir si elle le laissait filer...

Tu sais garder un secret? est le premier tombe des aventures de Neïba je sais tout (ou presque). Il est tout à fait dans l'esprit de ce pour quoi l'association Diversité & kids de mon amie Dia s'engage, proposer une littérature plus inclusive pour nos petites têtes brunes. Je vous invite à découvrir l'asso en cliquant!

Le livre est disponible pour 8€ chez la Fnac.

mardi 3 octobre 2017

Mon bébé pas comme les autres

Cela fait déjà quelques mois que la sonnette d'alarme a été tirée mais que je ne savais pas comment en parler.
L'envie ne manquait pas mais quels mots utiliser? À qui le dire, comment le dire, que dire? 


Outre la pudeur, l'appréhension du jugement, la peur du regard, notamment de personnes que je connais IRL qui me lisent ici sur ce blog que je tiens depuis 6 ans déjà. 

Mon bébé est différent, il n'est pas comme les autres enfants de son âge. 
Le 4 septembre son anniversaire, qui avait tout de même un drôle de goût pour moi je dois l'avouer.
2 ans qu'il est venu agrandir notre famille de son magnifique regard profond et de son adorable rire contagieux. Un vrai petit ange de douceur pour qui rien ne vaut la tendresse d'une caresse.

Mais voilà il est différent. 

Plusieurs médecins successifs ont posé le même diagnostic et nous avions commencé à nous l'entrer dans la tête, à faire un travail sur nous et des recherches sur le sujet, à en parler à nos proches. Pour finalement découvrir au fil et à mesure des examens que les diagnostic était faux. Que dire, que faire, que penser? Le mystère reste entier et le chemin est encore long. 

En tant que maman je rêve d'une vie extraordinaire pour mes enfants, qu'ils aient les mêmes chances que les autres pour ensuite ajouter les ingrédients qu'ils voudront pour réaliser tout ce que leur cœur désirera. En tant que maman je n'ai pas envie que mon petit dernier soit marginalisé, que ma famille soit source d'interrogations. En parcourant les couloirs de l'hôpital, j'ai été toute retournée, je me suis rappelée qu'il y a bien plus grave, toujours pire que ce qu'on traverse.

Je fais un énorme travail sur moi-même pour rester optimiste et positive car il est encore petit et que tout pour encore arriver. 

Ma prière: que tout naturellement l'entente entre les deux frères reste aussi douce, que nous 4 continuons à rester aussi soudés, et que demain soit fait de choses merveilleuses.

Le temps nous le dira, mais on ne part pas à la bataille en se disant qu'on va perdre. Alors tout va bien aller, c'est ce qu'il faut que je me dise. Tout va bien aller, forcément.

lundi 2 octobre 2017

Les 3 premières choses à faire quand on a décidé de se marier


Il y a littéralement dix mille choses à faire et auxquelles il faut penser quand on organise son mariage. Passée l'excitation de la demande en mariage (ou de la décision commune de se marier!) et après avoir fait le tour des amis et de la famille pour leur montrer notre joli petit caillou, il est déjà temps de commencer à organiser le grand jour!

Ce que j'ai commencé par faire et qui me semble être une priorité dans l'organisation:
  • Fixer une date et s'y tenir
Plus la famille ou les personnes qu'on aimerait absolument voir vivent loin, plus il faut s'y prendre tôt pour fixer la date. Ma famille habite essentiellement au Gabon, à plus de 5 000km et à un billet d'avion à coût pas donné de chez moi. Il était donc indispensable de les prévenir bien avant afin qu'ils puissent prendre leurs dispositions. Les vacances scolaires pour ceux qui ont des enfants sont à prendre en compte, ainsi que les possibilités de congés des proches qui ont des emplois avec des contraintes de dates… pour ma part j'ai failli faire un tableau mais j'ai fini par trouver la date qui je le pensais allait convenir au maximum de personnes, à une période qui bien sûr nous convenait également. Une fois la date choisie nous avons filé à la mairie pour nous caler sur le créneau horaire désiré, à l'église pour bloquer la date et l'heure de la cérémonie religieuse, puis nous avons vite informé nos invités avec un save the date aussi simple que sympa que je vous monterai bientôt.
  • Réserver le lieu de réception
C'est une des premières étapes car les lieux les plus beaux, les plus demandés de votre région seront forcément réservés si vous vous y prenez trop tard. L'étape précédente et celle-ci peuvent aisément s'échanger selon vos préférences. Mais pour les raisons citées plus haut, la date était primordiale pour moi.
La plupart des sites de réception ont des sites internet sur lesquels on peut effectuer une demande de devis, il ne faut pas hésiter à envoyer un petit mail ou à passer un petit coup de fil pour aller visiter.
  • Créer un classeur 
J'ai pris exemple sur le classeur de mariage de La mariée en colère pour commencer mon classeur d'organisation de mariage. Mon conseil: prendre un classeur vraiment gros car au fil des mois pas mal de paperasse s'y accumule, entre les inspirations style trouvées dans les magazines (oui parce que j'ai acheté chaque trimestre plusieurs magazines de mariage!), les flyers et cartes des prestataires rencontrés, les devis, les factures… 
Prévoir aussi un agenda, ou un bullet journal comme je l'ai fait car les rdv avec les prestataires ou d'essayages de robes s'enchaineront bien assez vite.
ça permet de garder le fil et de ne pas se perdre dans tout ça!

J'ai customisé mon classeur au cours d'un atelier au salon du mariage animé par Lille by Mat!


Et pour votre mariage, avez-vous commencé par autre chose? 

dimanche 1 octobre 2017

Our happy wedding : Notre si joli jour!

ça y est! Nous nous sommes dits oui! Oui pour la vie! Et c'était une journée de folie!
Demain, cela fera un mois tout pile, et je redescends doucement de mon nuage.

On entend et on lit tellement de choses au sujet du mariage, ce n'est pas toujours facile de faire la part des choses, et une chose s'est vérifiée dans mon cas: on n'a malheureusement pas eu la possibilité de profiter de tout le monde! La météo du Nord a été un peu capricieuse comme à son habitude mais a assuré le minimum syndical en nous laissant bien profiter du vin d'honneur en extérieur sans nous mouiller.

Concernant les préparatifs, je me suis pas mal amusée mais pas uniquement! Disons qu'en un an il y a eu des périodes pleines ou j'épinglais comme une folle sur Pinterest et des périodes creuses où j'avais envie de tout envoyer valdinguer! Mais je me ressaisissais en me répétant que je serai bien contente le jour J d'avoir tout préparé. Et ça a été le cas!

Ce mariage a dans tous les ça été un jour magique qui s'est déroulé sans fausse note, on a été entourés de proches (et moins proches) mais tous enthousiastes de se trouver parmi nous.

Nous avons eu des prestataires du tonnerre, ils ont tous assuré de façon très professionnelle tout en étant disponibles. Je suis satisfaite de tous et c'est sans hésiter que je les recommanderai (articles à venir!)

Et nous avons pour nous en souvenir de merveilleuses images capturées par Stéphanie et David de Te dire oui.

J'ai hâte de revenir vous parler de tous les détails et vous en raconter davantage!

Photo par Stéphanie Daneels Te dire oui

jeudi 20 avril 2017

Happy new hair #4 : j'y étais

Les 8 et 9 avril derniers se tenait à Lille l'évènement à ne pas manquer pour les naturalistas et les autres amoureux de la culture afro.Oui parce qu'au-delà des cheveux, Happy new hair célèbre la beauté, met en avant des entrepreneurs et les marques afro. 

Le programme était bien chargé  et s'étalait sur les deux après-midi du week-end: conférences, ateliers, stands de ventes de produits, défilés…et pour clôturer l'élection de Miss Natur'elles, couronnant la plus belle fille de la métropole portant ses cheveux au naturel. 

Nous nous y sommes rendus le dimanche après-midi, et avons commencé par la conférence "Je t'aime, moi non plus" animée par Clarisse Libene et Tatiana Bazin de la marque Tatiana B.
Ensuite nous avons flâné entre les stands, revu des marques que nous connaissons déjà et fait quelques jolies découvertes au passage.
Pour plus de photos, je vous invite à vous rendre sur le Facebook de Happy new hair.

Un goûter pour deux chez Harold's

Un peu avant les vacances et son départ chez ses grands-parents, j'ai posé une après-midi pour la consacrer entièrement à Tit n'amour. Je vous disais il y a peu que je courais tout le temps et regrettais de ne pas passer assez de temps avec mon grand.

Cet après-midi-là nous sommes allés voir Baby boss au cinéma, film qu'il a sélectionné après en avoir vu la bande annonce. On a plutôt bien rigolé même si je m'attendais à mieux.

Sur le chemin du retour, pile à l'heure pour le goûter, mon petit gourmand et moi nous sommes arrêtés chez Harold's food & Coffee et avons profité du cadre agréable et de la vue sur la rue ensoleillée.

Comme c'était un après-midi en semaine, l'établissement n'était pas plein, l'ambiance était plutôt tranquille et cosy. Nous sommes des becs sucrés, mais pour ceux qui y passeraient le midi, il y a aussi des formules déjeuner, et même petit-déjeuners le matin.

C'est bon, c'est varié et c'est à petits prix.


88 Avenue Jean Lebas
Roubaix

mercredi 5 avril 2017

Homéopathie et santé de l'enfant: rencontre avec un pédiatre

Cette année encore, les Laboratoires Boiron ont entamé leur tour de France pour aller à la rencontre des blogueuses et par leur intermédiaire, de leurs lectrices. Pour la troisième fois, nous nous sommes retrouvés chez Planète mômes pour passer un moment convivial d'échange autour de l'homéopathie.

Nous avons eu la chance de rencontrer un pédiatre, homéopathe, auteur et enseignant, qui a partagé avec nous son parcours et son expérience. C'est en prenant conscience de la dangerosité des médicaments dont les antibiotiques qui étaient souvent prescrits aux tous petits, qu'il a commencé à s'intéresser à cette médecine douce alternative.


Savez-vous comment fonctionne l'homéopathie?


L'homéopathie répond à plusieurs lois, dont celle de la similitude. l'intérêt est l'étude du contexte, l'observation de la personne et non pas à la généralité d'un cas comme souvent en médecine. Les particularités de votre enfant seront ainsi prises en compte dans la recherche du traitement adéquat, ce qui peut prendre du temps. Les singularités permettent une prescription ciblée.

Certains ne "croient pas" en l'homéopathie mais en fait elle demande davantage de patience que la médecine classique.
Dès le début d'un traitement, il convient d'observer les réactions de l'enfant et d'espacer les prises s'il se sent mieux sinon l'effet inverse pourrait être produit.

Bien sûr l'homéopathie ne fonctionne pas pour tout! Mais elle peut également service de soins de support, en accompagnement d'un autre traitement. Ou encore en traitement de fond préventif à certaines périodes comme le changement de saisons.

Les maux qui peuvent être traités sont nombreux. Il y a parmi eux les troubles du sommeil ou respiratoires.

A mon sens c'est une solution très intéressante pour apaiser les tous petits bébés, pour les parents désireux de proposer des soins plus naturels à leurs enfants, bien sûr toujours encadré par le médecin et le pharmacien. Et c'est remboursé par la sécurité sociale.

Le seul risque de l'homéopathie: les diabétiques doivent faire attention au sucre contenu dans les granules.

Etes-vous tentés par l'homéopathie? Vous en servez-vous pour soigner vos enfants?


J'ai personnellement beaucoup appris sur l'homéopathie au fil de mes rencontres avec Boiron. Il est intéressant de pouvoir trouver un médecin qui s'y intéresse et qui en prescrive en connaissance de cause. Au moment où j'écris cet article, je donne des petites unidoses à Coco qui fait plusieurs dents en même temps et j'ai observé un soulagement au bout de quelques jours de prise.

lundi 3 avril 2017

Collection Cérémonie 2017 de Tape à l'oeil: du vert et des imprimés

La collection cérémonie de Tape à l'oeil est disponible depuis peu en magasins. Cette collection est vraiment spéciale pour moi parce que pour la première fois j'ai participé à une co-création avec la marque, des mamans testeuses du Family lab et d'autres blogueuses sélectionnées par la marque. Sous forme d'ateliers correspondant aux différentes étapes de la conception de la collection, nous avons pu donner notre avis et nos préférences sur les imprimés, les couleurs (dont ce vert qui a remporté l'unanimité), les formes, les accessoires… 

Quand j'ai découvert la collection j'étais vraiment émue je peux le dire, de reconnaître des éléments qu'on avait dit aimer et de voir qu'on avait vraiment été écoutées. La collection cérémonie de cette année est vraiment originale et change de ce qu'on a l'habitude de voir. Je vous invite à la découvrir ici. Il y en a pour tous les goûts et pour tous les prix avec toujours la petite touche TAO.

Si vous voulez en savoir plus sur le Family lab et pourquoi pas en faire partie, vous pouvez retrouver le récit de mon expérience et la procédure à suivre dans ce billet.
Mon petit mannequin fait de sacrées poses ^^
La chemise baleine (j'adore le noeud papillon amovible fixable avec des boutons)
Copyright © 2014 Le bric à brac de Dada: Blog beauté, maternité,humeurs et lifestyle à Lille